Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
l aumonière

l aumonière

En ce qui concerne l'aumônière, c'est une poche de tissu fermée par un cordon qui était destiné à l’origine à contenir l’aumône pour les pauvres

 L’aumônière est généralement faite dans des matériaux riches et fins comme de la soie et est très souvent brodée de motifs animaliers, végétaux ou humains en soie, fil d’argent ou d’or par exemple.

Elle est principalement de forme rectangulaire et il y était courant d’y coudre des pompons aux angles de l’aumônière. Le cordon qui permet de fermer est passé dans une multitude d’œillets sur la partie supérieure.

Un autre cordon est cousu sur le pourtour de l’aumônière pour pouvoir l’attacher à la ceinture ou aux braies.

Les pièces qui nous sont parvenues nous montrent que l’aumônière est parfois doublée d’un tissu fin. Elles nous montrent également qu’une aumônière à la fin du 12ème et au début du 13ème siècle ne dépasse que très rarement une dizaine de centimètres en hauteur.  D’après les fouilles de Bruxelles ou de Londres on peut également voir que les aumônières étaient parfois faites de cuir.

On peut remarquer que l’aumônière s’attachait au braïel, c’est-à-dire à la ceinture des braies La raison est sans doute simple, l’aumônière ainsi attachée aux braies est cachée sous les vêtements et est par conséquent hors de portée des voleurs

Les braies (généralement au pluriel) sont un vêtement en forme de pantalon qui était porté par plusieurs peuples de l'Antiquité, en particulier les Gaulois, ainsi qu'au Moyen Âge.

 

Cependant dès la seconde moitié du 12ème siècle on remarque qu’il est de plus en plus courant que l’aumônière soit attachée à la ceinture plutôt qu’aux braies. Elle devient dès ce moment un accessoire vestimentaire à part entière et sera très porté à la ceinture tout au long du 13ème siècle. Pour autant l’aumônière reste avant tout un objet qui semble être porté par les nobles ou les riches personnages

http://bullesdecerises.blogspot.fr/2013/05/jolie-aumoniere-et-ses-petits-rangements.html