Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chaque jour vous trouvez des tutos a realiser du monde entier. Je remercie chacune d'entre vous pour vos visites et les autres pour leurs gentils commentaires déposés.

jai vecu dans une petite maison semblable

 

 

que de merveilleux souvenirs et une   enfance superbe avec plein d enfants

Difficile aujourd’hui en arrivant ici d’imaginer que s’y trouvait une véritable cité ouvrière composée de 100 petites maisons de bois. La cité « Bessonneau » tire son nom de la société angevine, qui a conçu et préfabriqué une maison en bois, livrée en kit. En 1921, Couëron fait appel à ce type de construction d’urgence afin de loger les nouveaux ouvriers arrivés de l’étranger. Cent maisons sont ainsi assemblées et réparties entre les ouvriers de Pontgibaud et ceux des forges de Basse-Indre. Ces habitations reposent sur une dalle en béton, les parois sont en panneaux de bois et la couverture est en ardoise. L’extérieur, peint en rouge-brun, est égayé par les menuiseries aux volets clairs. Chaque maison individuelle, d’environ 60 m2 , dispose de trois pièces : une salle commune et deux chambres à coucher. Un débarras en appentis vient compléter cet ensemble implanté au milieu d’un jardin potager. nous avions 3 cinemas ils n en restent aucun
j allais me promener a la verrerie

À la fin du XVIIIème siècle, lorsque le trafic maritime du Port-Launay décline, l’activité industrielle débute à Couëron avec « la verrerie royale » fondée en 1784.

Le site de Couëron présente quelques atouts importants : proximité de la Loire pour le transport et de la matière première, notamment la houille et le sable de la butte constituée au fil des siècles par les navires de commerce faisant halte au Port-Launay. La fabrication du verre à la fin du XVIIIème siècle se décline en 4 étapes : la fusion, le soufflage, la finition et la recuisson.

Les ouvriers au début du XIXe subissaient des conditions de travail très difficiles avec une hiérarchie bien définie.
La verrerie a cessé de fonctionner en 1886.

on voit ceci dans les marais

barques de pecheurs et chasseursquand la maree est basse et ecluse fermée

le marais audubon maintenant appelé ainsi on appelait ça la valléel eglise de notre bourgles douches municipales qui deviendront la bibliotheque avant de redevenir un souvenir

 

 

 

l eeglise polonaise toute en bois faite par les paroissiens elle n est pas tres vieillele groupe folklorique

tous les ans la kermesse polonaiseleur gateau le placek

les pounckis

et puis on se ballade le long de la  loire

 à maree basse on aperçoit des bancs de sable et la maison immergée

 

 

le bacque l on prend pour traverser la loire et aller a la merle port de coueron pres du jardin d enfantsles laminoirs ou nos familles travaillaient ou au forges de basse indre ou papa travaillait a fabriquer

 

 

la tour a plomb

 

 

le pellerin barrage de buzaymaison ouvriere en pierres

François II de Bretagne, père de Anne de Bretagne, dernier duc de la Bretagne, est mort à Couëron le . On y trouve sa résidence secondaire et sa chapelle, près du marais de Beaulieu

  • Le peintre et naturaliste américain (d'origine française), Jean-Jacques Audubon passa une partie de son enfance à Couëron, dans la propriété que son père avait acquise avant la révolution, au lieu-dit « la Gerbetière » au Port-Launay15. À titre anecdotique, le livre de Jean-Jacques Audubon intitulé "Les Oiseaux d'Amérique" est à ce jour le livre le plus cher au monde (estimé à environ 7 millions d'euros).

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Etonnée de voir que tu as des photos de groupe folklorique polonais en habitant cette région as tu des origines polonaises comme moi? qui habite le Pas de Calais ,je suis ton atelier avec des pauses" vacances" ou comme la prochaine "hosto"mais toujours plein d'idées à réaliser dans ma deuxième vie !,vue que j'aime tout! mais là opération oblige, je vais être immobilisée un bout de temps (j'enrage!)en tout cas bonne continuation pour nous montrer toutes ces merveilles !et si c'est possibleme faire un peu de pub pour la prochaine manifestation de mon club les brod'rieuses de campagne qui organise la mondiale du tricot à Ecques dans le Pas de Calais le samedi 13 juin de 10h à 18h avec pique-nique façon" auberge espagnole" ouvert à tous les piquées de l'aiguille : tricot, broderie, crochet ,patchwork....et petit concours de l'objet insolite en tricot ,crochet....pour agrementer la journée qui se veut conviviale merci à toi jojo et bisous à toutes les passionnées qui te suivent
chantal
Répondre
J
oui je suis d origine polonaise par ma maman et j en suis tres fiere heureuse de savoir quil y a d autres personnes biz jojo
D
que de souvenirs en commun, moi je suis de st herblain et les amis de mes parents etait de coueron et basse indre, que de balade le long de la loire, les jours de marché, les civelles, etc ... aujourd'hui j'habite bénodet dans le finistère et je n'ai que peu l'occasion de retourné la-bas. merci pour ce reportage ...
Répondre
J
moi de coueron dommage que tu n es pas pu revenir en tout cas contente de te lire biz jojo