Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
mais qu est ce????

mais qu est ce????

 Le terme français de « café » est apparu vers 1600 par emprunt à l'italien, pour désigner le breuvage préparé avec des graines de l'arbre qu'Antoine de Jussieu appela « cafier » en 1715 qui devint « caféier » en 1835  sur recommandation de l'Académie.

Le caféier est probablement originaire d'Éthiopie

, dans la province de Kaffa.

Il y serait connu depuis la Préhistoire et n'aurait été transféré qu'au vie siècle, au Yémen, dans l'Arabie heureuse, vers le port de Moka.

sechage traditionnel

La légende la plus répandue veut qu'un berger d'Abyssinie (actuelle Éthiopie), Kaldi, ait remarqué l'effet tonifiant de cet arbuste sur les chèvres qui en avaient consommé

. Une autre hypothèse soutient que ce berger, ayant accidentellement laissé choir une branche de cet arbuste sur un poêle, aurait remarqué l'arôme délicieux qui s'en dégageait.

Il est probable que cette fable, publiée pour la première fois à Rome par Antoine Faustus Nairon (Maronite et professeur de langues orientales à Rome) en 1671 dans l'un des premiers traités sur le café De Saluberrima potione Cahue seu Cafe nuncupata Discurscus, a été inventée par les Arabes pour accréditer la thèse d'un café originaire de leur pays

Les paysans du sud-ouest de l’Éthiopie, d'où le café est originaire et date peut-être du xe siècle, plus sûrement du xiiie siècle, torréfiaient probablement les grains du café dans des braises,

les broyaient dans une bouillie dans laquelle le café faisait originellement office d'épice aux vertus médicinales, à l'instar du cacao chez les Aztèques

 

Première culture au Yémen (xve siècle)[modifier | modifier le code]

 

La diffusion du café se répand d'abord probablement au xiie siècle ou xiiie siècle dans le Yémen, où sa popularité a très certainement profité de la prohibition de l'alcool par l'islam

. Il est alors appelé K'hawah, qui signifie « revigorant », dans les monastères soufis où l'on dispose au xve siècle des premières traces attestées de consommation de café sous forme de boisson et de la connaissance du caféier 

Les données archéologiques disponibles[

 aujourd’hui suggèrent que le café n’aurait pas été domestiqué avant lexve siècle : le processus d'élaboration de la boisson, long et complexe, explique peut-être la découverte tardive des vertus des graines de caféier, au premier abord peu attractives.

 

En 1685, Philippe Dufour 

, un marchand d'épices, écrivait « De tous les endroits du monde, je ne pense qu'il y en ait d'autre qui produise le Café que l'Yémen...

Il croît dans des vastes Campagnes tirant vers le Midi, sans culture, et point du tout ailleurs.

Étant cueilli, on l'apporte à Moka, à Louyaya, et autres ports de mer, qui sont le long de la mer Rouge, où on le charge sur de petites barques pour Gedda (Djeddah)...là on l'embarque, sur des Vaisseaux et sur des Galères, qui sont ordinairement destinées pour ce transport, jusqu'à Sués (Suez), port de mer à la tête de la mer Rouge, éloigné du Caire d'environ vingt & deux lieuës, où l'on en transporte toutes les années sur des chameaux. Outre cela, il en vient ...par la Caravane qui retourne de Médine avec les Pelerins du Prophete, qui en chargent aussi quatre ou cinq mille [balles] sur des Chameaux pour porter à Damas et à Alep ».

 

marchand de café ambulant au xviiieme siecle paris

 

 

Le café (de l'arabe قهوة : qahwah) est une boisson obtenue à partir des graines du caféier, un arbuste du genre Coffea.en fleurs et en grains

 Structure du fruit et de la graine du caféier
1: sillon central ; 2: grain de café (endosperme) ; 3: peau du grain (tégument ou baugue) ; 4: parchemin (endocarpe) ; 5: couche de pectine ; 6: pulpe (mésocarpe) ; 7: peau du fruit (exocarpe)

La culture du café est très développée dans de nombreux pays à climat chaud d'Amériquemaison du café 1905

d'Afrique et d'Asie,

dans des plantations qui sont cultivées pour les marchés d'exportation. Le café est souvent une contribution majeure aux exportations des régions productrices.

mouture du café au pilon 1905

 

Le café contient de la caféinealcaloïde ayant, entre autres, des propriétés stimulantes. Pour cette raison, il est surtout consommé le matin ou pendant les heures de travail, et, parfois, tard dans la nuit, par ceux qui veulent rester éveillés et concentrés. Le café décaféiné, ou « déca », dont l'essentiel de la caféine a été retiré (il reste 10 mg de caféine par tasse), permet de profiter du goût du café sans la stimulation. Il existe aussi des tisanes dont le goût s'approche du café, mais qui ne contiennent pas de caféine.

 

Lors de la préparation d'un café,

plus la durée de contact avec l'eau est grande

et plus le taux d'extraction de la caféine est important.

Donc, contrairement à une idée préconçue, entre les deux types d'expresso, un café allongé sera plus excitant qu'un café serré

, car la durée de contact eau/café est plus importante.

De plus, plus la surface de contact entre le café et l'eau est augmentée, par exemple en moulant le café plus fin, plus le café obtenu aura un taux de caféine élevé

L'arabica, plus onéreux que le robusta, contient plus de saveur et moins de caféine

 

Globalement, la consommation modérée de café (trois à cinq tasses par jour) semble diminuer le risque de survenue de maladies cardiovasculaires, la mortalité globale et la mortalité cardiaque, une plus forte consommation annulant ce bénéfice

La caféine a des effets bénéfiques dans la prévention de la maladie de Parkinson par des effets neuroprotecteurs contre la dégénérescence des neurones dopaminergiques

 

 

Depuis le début du xxe siècle, la production mondiale annuelle croissante dépasse les 100 millions de sacs, ce qui correspond à 6 à 7 millions de tonnes, alors qu'en 1825, on ne produisait que 100 000 tonnes. Plus de 80 % des sacs sont exportés chaque année.

 

Le plus gros producteur est de loin le Brésil, suivi par le Viêt Nam et la Colombie. À noter la production -à faibles tonnages- du café crotte, appelé aussi Kopi Luwak, au Vietnam, Indonésie et Philippines, qui est extrait des excréments d'une civette locale. De même, le café éléphant est produit en Thailande par extraction des excréments d'éléphant ("black ivory"), son prix atteignant 1000 euros le kilo

 

 

 

le café j adore biz a toutes jojo

 

http://www.1001cocktails.com/cocktails/2156/recette-cocktail-cafe-viennois.html