Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
orage

orage

Une alerte Orage de niveau 2 dans le département 44 est lancée pour la soirée

Tout commence dans un nuage, un cumulonimbus  plus exactement. On ne s’en doute pas, mais il y a du mouvement là-dedans ! En effet, des gouttes de pluie, des grêlons, des cristaux de glace et des grains de grésil se bousculent les uns les autres à cause de leur différence de poids, la gravité attirant les éléments les plus lourds vers le bas.

Ces perpétuels mouvements bousculent l’énergie, positive ou négative, présente dans toutes les particules. La température étant plus élevée en bas qu’en haut dans un nuage, toutes les particules qui s’y trouvent ne se chargent pas de la même énergie ! Ainsi tous les éléments situés à une température inférieure à -15°C se chargent négativement tandis qu’à l’inverse, ceux qui se trouvent à une température supérieure à -15°C se chargent positivement.  
 

Et comme les éléments les plus lourds (les grains de grésil) tombent plus rapidement en bas du nuage, ils emmènent avec eux des charges négatives venant du haut. Ces dernières se retrouvent donc concentrées en bas. Le nuage devient alors une véritable pile !

Comme chacun le sait, les contraires s’attirent, de même qu’il existe une forte attraction entre les charges positives et négatives ! Quand l’attraction devient trop forte, une décharge électrique est libérée. Pendant ce temps, le sol terrestre s’est chargé positivement, la même attractivité s’exerce alors entre les charges négatives du nuage et les charges positives du sol. Bien que l’air soit isolant par nature, quand l’attraction devient trop forte, la décharge réussit finalement à se frayer un chemin jusqu’au sol !

Attention, les charges positives qui veulent rejoindre le ciel cherchent à emprunter le chemin le plus court. C’est pour cela que les cimes d’arbres et les antennes sont souvent victimes de la foudre !