Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chaque jour vous trouvez des tutos a realiser du monde entier. Je remercie chacune d'entre vous pour vos visites et les autres pour leurs gentils commentaires déposés.

ROUFLAQUETTE C EST QUOI,?

Le terme rouflaquette 
désigne historiquement des mèches de cheveux laissées pousser le long des tempes.
La plupart du temps, elles prennent une forme d'accroche-cœur
. À la mode en Europe de la fin du xviiie siècle à la fin du xixe siècle,
cette coupe n'a pas réapparu depuis.
Elle est cependant rapprochée depuis au terme « favoris » dont elle a désormais vulgairement pris le sens
 : une coupe de la barbe où seuls les poils des joues sont laissés pousseS
Les favoris furent quant à eux populaires dans les années 1960 et 1970,
principalement autour de communautés

Le chanteur américain Elvis Presley portant des rouflaquettes en 1970.
. Si contrairement aux rouflaquettes les favoris n'ont pas disparu, ils sont nettement moins populaires que dans les années 1970.
Une caractéristique commune aux rouflaquettes et aux favoris est que le menton se doit d'être glabre.

 

Pattes

Il s'agit d'un type de rouflaquettes et non pas de favoris : ce sont des mèches courtes de cheveux qui s'allongent plaqués sur les tempes. Cette coupe n'est pas réservée aux hommes. Elles sont généralement droites et fines. Cette mode s'étend toujours à notre époque.

 

Pattes de lapin

Nom donné aux favoris courts (1883), terme repris familièrement dans les années 1950/60 en remplacement du péjoratif "rouflaquettes" utilisés par l’argot du xxe siècle et particulièrement de l’Après-guerre.

 

Côtelettes

« Mutton Chop » en anglais, il s'agit d'une taille des favoris. Ceux-ci sont alors en forme, littéralement, de côtelettes : étroites au niveau des oreilles, les poils des joues sont rasés en forme de goutte sur les flancs de la mâchoire voir sous la mâchoire ; cependant elles ne se rejoignent pas sous le menton.

La traduction anglaise de « rouflaquettes » comme de « favoris » serait « sideburns ». Ce mot provient du nom du Général d'armée de la Guerre de Sécession Ambrose Burnside, qui dans les années 1870 portait une taille de la barbe peu commune alors : une barbe complète (moustache comprise), rasée sous le menton et le cou. Cette coupe a donné le nom anglais Friendly Mutton Chop (également utilisé en français) : il s'agit donc de deux côtelettes se rejoignant par la moustache.

Papillotes

Il ne s'agit pas de rouflaquettes à proprement parler, mais d'une coiffure religieuse juive orthodoxe : les papillotes sont alors des mèches de cheveux non coupés portés le long des tempes ou derrière les oreilles.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article