Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
NARCISSE

NARCISSE

 

 

 Dans la mythologie grecque Narcisse était un des plus beaux hommes de Grèce, mais les dieux avaient décidé qu'il ne pourrait jamais regarder son reflet.LA

 

nymphe des sources Echo, qui avait été condamnée par Héra à ne pouvoir dire à ses interlocuteurs que la fin des phrases qu'elle voulait prononcer, tomba amoureuse de Narcisse.

Elle fut rejetée par la vanité de Narcisse,

et pour se venger, l'amante déçue demanda aux dieux de le punir par un amour impossible.

En châtiment, Némésis(déesse de la vengeance) fit en sorte que Narcisse vît son reflet et en tombât alors amoureux.

Il resta alors figé, face à l'eau d'où émanait son reflet

. Echo, prise de désespoir, se jeta du haut d'une montagne

 : c'est de là que viendrait le mot écho, et Narcisse fut transformé en plante

. Cette plante porte son nom, à cause de l'inclinaison de ses fleurs en direction des points d'eau, de sa beauté reconnue et de son caractère toxique.

Les narcisses sont des plantes bulbeuses,

à feuilles basales et à tiges creuses, portant de une à plusieurs fleurs.

Les fleurs comportent six tépales pétaloïdes.

Les étamines, au nombre de six, sont insérées dans une couronne

ou paracorolle en coupe ou en trompette. Le fruit est une capsule trilobée contenant généralement de nombreuses graines.

Les narcisses sont des plantes à bulbes dont la beauté est très appréciée dans les jardins. Il existe de nombreuses espèces et une multitude de variétés horticoles

. Les narcisses sont des plantes toxiques, qui, comme les perce-neige, contiennent de la galantamine. La floraison a lieu de mars à juin, les fleurs étant de couleur blanche ou jaune selon les espèces. Leur odeur forte peut donner la migraine, à l'exemple du narcisse jaune. Quelques espèces toutefois, comme Narcissus serotinus et Narcissus viridiflorus, sont à floraison automnale.

 

En 1803, M. Bonnemaison,

un pharmacien de Quimper, découvre un narcisse sur les îles Glénan.

Cette découverte attire d’emblée de nombreux scientifiques, intrigués par cette plante à la floraison éphémère

En 1807, Loiseleur-Deslongchamps décrit à tort une espèce de narcisse

(calathinus de Linné) comme provenant des Glénans

. En 1810, il distingue une deuxième espèce bien différente (var. B), sous le nom de N. reflexus

Ce Narcisse est endémique de l'archipel des Glénan,

un archipel breton situé au sud de Fouesnant.

Le plus important contingent de Narcisses se situe sur île Saint-Nicolas,

sur laquelle est implantée une réserve naturelle intégrale.

L'importance des populations et la répartition sur les autres îlots sont largement fluctuantes.

Des plants ont été localisés aux îlots du Veau et de la Torche (situés à l'Est de l'île Drénec) et à l'île du Loc'h « où quelques pieds ont dû être introduits près de la ferme 

. Cependant, l'inventaire réalisé par le Conservatoire botanique de Brest en 1980 n'a pas permis de localiser un seul spécimen sur cette île du Loc'h.

Par contre, une population d'environ 300 exemplaires a été observée sur l'île Brunec, au Nord-Est de la maison qui y est construite