Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
LE BALLAST

LE BALLAST

Les cailloux sur les voies de chemin de fer s'appellent le ballast.

Le ballast permet de transmettre les efforts engendrés par le passage des trains au sol, sans que celui-ci ne se déforme par tassement. Le ballast sert aussi à enchasser les traverses pour assurer une résistance aux déformations longitudinales (particulièrement important pour la technique des longs rails soudés).

Le ballast remplit trois rôles :

Il stabilise le sol en évitant que celui-ci se déforme sous le poids des trains.
Il atténue les vibrations au passage des trains, sans quoi le frottement des roues sur les rails feraient trembler les maisons à 500 mètres à la ronde.
Il empêche la végétation de pousser sous les voies et il permet un drainage efficace des voies lors des intempéries.

 

L’essentiel est que les cailloux s’imbriquent de façon à former une masse compacte mais perméable. Cependant, le ballast subit deux types d’usure.

Contamination par des matériaux parasites, par exemple de la terre. Des désherbages sont procédés mais il est nécessaire de remplacer le ballast régulièrement.
Tassement du ballast sous les traverses, ce qui provoque une déformation verticale de la voie. Il est alors nécessaire de réinjecter du ballast de faible grosseur sous les traverses. Ce genre d’opération se réalise environ tous les sept ans.

 

 

Le ballast présente une durée d’utilisation d’une quarantaine d’années avant de devoir être intégralement remplacé. Au fait, pourquoi des cailloux et pas un autre matériau ? Parce qu’ils sont facilement disponibles et non polluants. Ils sont extraits du sol (carrières), éventuellement concassés, puis triés et lavés avant d’être utilisés. Le type de roches utilisées varie suivant les régions et pays en fonction du climat. Les carrières où l’on extrait et transforme ces matériaux sont les ballastières. Ce terme désigne également les wagons qui transportent le ballast.