Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
                                           ROSE

ROSE

Le rose est un champ chromatique regroupant des rouges lavés de blanc

 Les couleurs des boissons lait-fraise ou lait-grenadine, constituées par une dose de sirop de fraise ou de grenadine dans un verre de lait, correspondent à cette acception française populaire du rose.

 

La couleur rose est nommée d'après la variété la plus commune de la fleur du rosier. Les noms et adjectifs de couleur rose apparaissent respectivement vers 1310 et vers 1160. Son sens figuré se développe tardivement et est enregistré par l’Académie en 1835, notamment dans la locution ce n’est pas (tout) rose (1809

En français, les adjectifs de couleur qui proviennent de noms d'objets sont invariables (des robes marron, et non pas marronnes) ; "rose" est une des six exceptions à cette règle (mauve, fauve, vermeil, rose, pourpre, écarlate), et prend donc un s au pluriel : des robes roses.

Rose n'est pleinement utilisé comme nom de couleur qu'au xixe siècle

 Auparavant, cependant, la « couleur de rose » désigne les mêmes teintes dès le Roman de la Rose au xive siècle,

bien que les roses fleurissent dans toutes les nuances du blanc au rouge et au jaune, et que les roses les plus fameuses soient la blanche et la vermeille.

. La « couleur de rose », différente du pourpre, se trouve à propos des variétés de jaspe au xvie siècle

 La poésie de la Renaissance fait de « l'aurore, cette rose qui colore les beaux lis de ce beau teint » un lieu commun Vers le milieu du xviiie siècle, on note l'emploi de rose comme couleur : « une robe rose », « un habit rose »

. Dès 1837, l'érudit Portal traite le rose comme une couleur à part entière et lui consacre un chapitre de Des couleurs symboliques ; il y traite toutefois surtout de la rosée et de la fleur du rosier . On traduit par commodité l'anglais « pink 

La couleur rose est devenue la couleur associée aux bébés de sexe féminin,

et le bleu pâle ceux de sexe masculin, vers les années 1930

. Le trousseau de naissance n'est cependant pas sexué pendant des siècles :

jusqu'au Moyen Âge central,

la layette des bébés est la même pour les deux sexes

. Les premiers trousseaux spécifiques pour les bébés apparaissent au xiie siècle : le bleu, couleur divine de la Vierge Marie, est associé aux filles tandis que le rose, couleur considérée comme un rouge pâle viril, est l'apanage des garçons

FOUR ROSE

Après la guerre de Sécession, vers 1865

, en Géorgie, Paul Jones et son fils Paul junior ouvrent une boutique de spiritueux

, puis une petite distillerie de bourbon.

La légende veut que le fils tombe amoureux d’une jeune fille et lui demande sa main. 


En guise de réponse, la belle devait porter un corsage avec quatre roses rouges le soir d’un bal. 

C’est ainsi que Paul donna le nom de Four Roses à son bourbon en 1888 et installa une distillerie dans le Kentucky

La rose est la fleur des rosiers, arbustes du genre Rosa et de la famille des Rosaceae. La rose des jardins se caractérise avant tout par la multiplication de ses pétales imbriqués qui lui donne sa forme caractéristique. 

 

Histoire du Biscuit Rose de Reims 

Le Biscuit Rose date des années 1690.

 A cette époque, des boulangers champenois soucieux d'utiliser la chaleur de leur four après le défournage du pain,

eurent l’idée de créer une pâte spéciale qui, après avoir subi une première cuisson,

était laissée dans le four à pain où elle finissait de sécher.

 D’où le mot BIS-CUIT, c'est-à-dire cuit deux fois.

A l’origine, le gâteau était blanc.

On voulut aromatiser la pâte à la vanille.

Pour ce faire, on devait écraser la gousse au mortier avec du sucre

pour en extraire la substance aromatique sous forme de petites particules de couleur presque noire.

Mélangées à la pâte d’un blanc éclatant,

ces particules de vanille tachetaient le gâteau fini.

On eut alors l’idée de masquer cette pigmentation avec un peu de colorant rouge

, en fait du carmin.

Et voilà comment naquit le ravissant biscuit rose de Reims !

Depuis, sa recette reste inchangée tout comme sa méthode de fabrication, qui conserve la double cuisson pratiquée à l’origine.

 

l