Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
enfin c est permis

enfin c est permis

Un pantalon est un vêtement unisexe porté sur la partie inférieure du corps, les deux jambes étant couvertes séparément.File:Trousers.jpg En Europe, le pantalon pour femme ne devient courant qu'au cours du xxe siècle.

 

 En France, durant la Révolution, une ordonnance du préfet de Police de Paris du 16 brumaire an IX (7 novembre 1800) règlemente le port du pantalon pour les femmes, imposant à celles voulant s'habiller en homme dans les 81 communes du département de la Seine et les communes de Saint-Cloud, Sèvres et Meudon de se présenter à la préfecture de police pour y être autorisée. Cette autorisation ne pouvait être accordée que pour motif médical (Flickr - CC - Gonmi)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux circulaires préfectorales (1892 et 1909) atténuent l'interdiction, autorisant le port du pantalon féminin si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval

 En 1930 la championne olympique Violette Morris est déboutée de sa plainte contre la Fédération féminine sportive de France qui l'a radiée à cause de son comportement et son habillement masculin, jugeant « déplorable » l'exemple qu'elle donne à la jeunesse16.

Le pantalon n'était toléré que pour les femmes faisant un métier d'hommebrigitte bardot annees 60 femme en pantalon. Ainsi, en Angleterre, les femmes travaillant dans les mines de charbon deWigan furent parmi les premières à porter des pantalons pour accomplir leur travail dangereux. Elles portaient une jupe au-dessus du pantalon, mais cette jupe était enroulée jusqu’à la taille pour ne pas gêner leurs mouvements. Leur tenue choqua la société victorienne de l’époque. Dans l’Ouest américain, au xixe siècle, les femmes travaillant dans les ranchs portaient le pantalon pour chevaucher.

Au début du xxe siècle, des aviatrices et des femmes actives se sont mises à le porter. Par ailleurs, trois actrices célèbres, Marlène Dietrich, Greta Garbo et Katharine Hepburn, portaient volontiers le pantalon, voir le smoking, à Hollywood dans les années 1930, ce qui choquait beaucoup dans l'Amérique puritaine et en crise, mais les deux premières étaient considérées par la presse féminine comme les représentantes d'une pantalon yves saint laurent annees 70 sophistication européenne un peu exotique, alors que l'anticonformisme de Katharine Hepburn était mal jugé17. Mais cela contribua très progressivement à démocratiser une tenue « masculine » pour les femmes « ordinaires ».

Durant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale, les femmes travaillant dans les usines ou exécutant d'autres « travaux pour hommes » commnichollencent à porter les vêtements civils de leurs maris mobilisés, y compris leurs pantalons. Dans l'après-guerre, le pantalon est devenu une tenue de détente acceptable pour le jardinage, la plage, et d’autres activités de loisirs.cocochanel

Plus tard, dans les années 1960, André Courrèges, puis Yves Saint Laurent, a présenté le pantalon pour femmes comme vêtement de mode, menant à l’ère des jeans chics et des pantalons detailleur. Par la suite, l’interdit social pour les femmes de porter un pantalon dans les écoles, sur le lieu de travailpantalon-années40 et dans les restaurants chics, a peu à peu disparu.pantalon-travail40s

En 2003, un député, Jean-Yves Hugon18, qui proposait de la faire abroger s'est vu répondre par la ministre déléguée à la Parité et l'Égalité professionnelle, Nicole Ameline, que dans ce genre de cas, laisser une loi désuète non appliquée vaut mieux que de faire adopter un texte l'abrogeant19. En septembre 2010, les conseils municipaux de Paris, à la demande des élus Verts et Communistes, font la même demande et se voient répondre par le préfet qu'il a mieux à faire que de l'archéologie législative20. L'abrogation est finalement prononcée le 31 janvier 201321.

Au Soudan, la loi interdisant le port de tenue indécente est interprétée par les autorités soudanaises comme une interdiction du port du pantalon par les femmes, ce délit étant puni de quarante coups de fouet22.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'abrogation est finalement prononcée le 31

janvier 2013.