Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo

L'Atelier de Jojo

Menu
rire et humour

rire et humour

Une fée dit à un couple marié :
- Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 25 ans, je vous accorde à chacun un vœu.

La femme dit alors :
- Je voudrais faire une croisière autour du monde avec mon mari adoré.

La fée agite sa baguette magique, et, abracadabra, des billets pour une croisière de rêve, apparaissent dans la main de la femme.

Maintenant c’est au tour du mari :
- Euh… c’est un instant très romantique mais une opportunité comme celle-ci n’arrive qu’une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chérie, mais j’aimerais avoir une femme 30 ans plus jeune que moi.

La femme est terriblement déçue mais un vœu est un vœu…

La fée fait un cercle avec sa baguette magique… abracadabra !

Et soudain : le mari à 80 ans!

 

 

Le gouvernement de Belgique vient de décider qu’au 1er janvier de cette année, sur tout le territoire, les automobiles devront rouler à gauche, non plus à droite.

Si l’expérience est concluante, à partir du 1er février la mesure sera adoptée pour les camions…

Un français visitant l’Espagne s’arrête dans un restaurant de Pampelune. Tout en sirotant sa sangria, son attention se porte sur une alléchante assiette servie à la table voisine. Non seulement cela semble savoureux, mais ça dégage aussi un arôme qui tient du divin.

Il s’informe donc auprès du serveur :
- Mais quelle est cette merveille que vous venez de servir ?

Le garçon de répondre :
- Ah Señor, vous avez du nez ! Ce sont les testicules du taureau du combat de cet après-midi. Un plat d’une délicatesse que l’on nomme le Délice Espagnol.

Le français, un peu médusé :
- Après tout, je suis en vacances, servez-moi donc ce régal.

Mais le garçon de répondre :
- Je regrette Señor, on ne peut servir ce plat qu’une fois par jour car il n’y a qu’un seul combat par après-midi. Si vous revenez plus tôt demain et que vous êtes le premier à commander, alors nous pourrons vous réserver ce grand délice.

Le lendemain, le français revient, réserve son menu, et un peu plus tard, se fait servir ce seul et unique délice du jour.

Après avoir humé son assiette, examiné la présentation et s’être délecté de quelques petites bouchées, il rappelle le garçon et lui dit :
- Elles sont délicieuses, mais elles sont beaucoup, beaucoup plus petites que celles que je vous ai vu servir hier.

Le garçon hausse les épaules et dit :
- Si Señor, mais il arrive parfois que c’est le taureau qui gagne !…

Quatre amis passent des semaines à planifier une sortie en forêt pour chasser et pêcher.

Deux jours avant le départ, la femme de Frank lui interdit d’y aller, scène de ménage à l’appui. Les trois autres sont très agacés mais que peuvent-ils faire ?

Deux jours après, ils arrivent sur le site où ils doivent camper et trouvent Frank, assis là près de sa tente, ayant empilé du bois et faisant cuire du poisson sur le feu.

- Mais depuis quand t’es là ?
- Je suis là depuis hier soir…
- Incroyable ! Et comment t’as fait pour convaincre ta femme de te laisser venir ?
- Hier après-midi, j’étais assis dans mon fauteuil, ma femme est venue derrière moi et m’a demandé : «Devine qui c’est ?» en posant ses mains sur mes yeux. Quand je me suis retourné, je l’ai vue dans une nuisette hyper sexy. Elle m’a pris par la main et m’a emmené dans la chambre où brûlaient au moins douze bougies, des pétales de roses un peu partout.
Et sur le lit il y avait des menottes et des cordes ! Alors elle m’a demandé de la menotter et de l’attacher au lit, ce que j’ai fait ! Elle m’a dit : «Et maintenant, fais ce que tu veux !…»

Un couple d’amoureux illégitimes dîne aux chandelles dans l’appartement de la dame.

L’homme demande :
- Ton mari ne risque pas de rentrer ? ça m’embête tu sais, surtout que c’est mon meilleur ami quand même…
- Oh, ne t’inquiète pas, on en a encore pour une bonne heure.

A ce moment là, le téléphone sonne, la femme décroche et on l’entend dire : « Oui mon chéri… non… ah… d’accord… bien sûr, à tout à l’heure. »

Elle revient à table et son amant demande :
- C’était lui ?
- Oui. Ne t’inquiète pas, on en a encore pour deux bonnes heures, il fait une partie de billard avec toi !

 

 

- Oh regarde papa une étoile filante ! S’écrie Léa.

- J’espère que tu as eu le temps de faire un vœu.

- Oui, j’espère qu’il se réalisera, sinon j’aurai 0/20 en géographie !

- Ah bon ? C’était quoi, ton vœu ?

- Que Londres devienne la capitale de l’Italie, avant que le prof corrige les copies.

 

 

C’est une conversation entre une maîtresse d’école et son élève :

L’enfant :
- Madame, madame, est-ce que je peux être puni pour quelque chose que je n’ai pas fait ?

La maîtresse :
- Mais bien sur que non, on ne va pas te punir pour quelque chose que tu n’as pas fait!!!

L’enfant :
- Eh bien, ça va alors… je n’ai pas fait mes devoirs hier 

 

L’institutrice a demandé à ses élèves de faire une rédaction illustrant un proverbe.

L’un a fait un récit montrant que « l’union fait la force », l’autre a pris comme thème « qui rit vendredi dimanche pleurera », etc…

En rendant les copies, la maîtresse dit d’un ton sévère :
- Toto, tu t’es moqué de moi ou quoi ? Je lis ta rédaction :
Hier en me promenant le long de la rivière, j’aperçus soudain un caca vert. Tiens, me dis-je, c’est Albert qui a mangé des haricots verts. Puis je vis un caca noir. Tiens, me dis-je, c’est Edouard qui a mangé du caviar. Ensuite je remarquai un caca jaune. Tiens, me dis-je, c’est Jacquot qui a mangé des abricots.
Je ne continue pas plus loin, fait la maîtresse scandalisée. Tu peux me dire quel rapport ça a avec un proverbe ?

- Oui, madame. « C’est dans le besoin qu’on reconnaît ses amis.