Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Atelier de Jojo
L'Atelier de Jojo
Menu
Son pouvoir herbicide est assez impressionnant.
Il ne pollue pas l’environnement, n’a aucun impact négatif sur les nappes phréatiques ou les cours d’eau.
Il est biodégradable et ne présente pas de risque de toxicité pour l’homme ou les animaux domestiques. 
Et puis il ne coûte quasiment rien, ce qui est un autre avantage.
Seulement, bien qu’il soit d’origine naturelle,
un désherbant au vinaigre blanc ne pourrait être commercialisé en tant que produit jardin bio car l’acide acétique qu’il contient n’est pas encore inscrit sur la liste des produits autorisés en agriculture biologique.
Et sur ce point, la législation est stricte !
Mais vous pouvez préparer vous-même votre désherbant au vinaigre.
Pour désherber 40 m² il vous faut 1,20 litre de vinaigre blanc pur à pulvériser.
Attention de ne pas en verser sur les plantes à conserver car elles en pâtiraient gravement.

 

 

Le bicarbonate de soude peut-il être utilisé au jardin ?

Tout d’abord, il n’est pas juste de nommer cette poudre blanche bicarbonate de soude du fait de sa composition chimique.
Il serait plus exact d’employer le terme de bicarbonate de sodium ou – mais c’est peut-être un peu plus difficile à retenir – hydrogénocarbonate.
Utilisé en agriculture biologique, c’est un excellent bio pesticide. 
Au jardin, il aide à lutter contre les insectes dévastateurs, les maladies des plantes.
Il réussit à bloquer le développement des moisissures, ce qui en fait un antifongique incontournable. Le fameux « bicarbonate de soude » est l’une des meilleures astuces écolo, sans danger pour lejardinier, sans risque pour la nature.

 

 

On évite autant que faire se peut de vaporiser directement sur les hampes florales et les fleurs en bouton.
Il faut aussi respecter les bons dosages,
car un traitement trop fort en hydrogénocarbonate peut brûler les feuilles des plantes.
N’oublions pas qu’il s’agit d’un sel
. On ne dépasse pas une cuillere à café de bicarbonate de sodium par litre d’eau.
On peut ajouter à cette préparation trois cuilleres à café d’huile agricole ou tout simplement d’huile d’olive pour que l’adhérence sur les feuilles soit optimum.

 

 

Le bicarbonate de sodium est efficace contre le mildiou.
Le remède est simple à préparer puisqu’il suffit d’ajouter à deux litres d’eau,
deux cuilleres à café de savon noir et
5 grammes de bicarbonate pour obtenir un traitement à pulvériser sur les Rosiers 
par exemple. A cette préparation, on ajoute de l’huile pour combattre l’oïdium qui s’attaque au raisin et aux cucurbitacées comme le potiron.

 

On traite de la même façon toutes les plantes
 attaquées par les parasites comme la cochenille qui envahit l’Hortensia ou le Laurier-rose,
le puceron qui s’en prend à l’Hibiscus entre autres.
Mieux vaut toutefois éviter le plein soleil pour vaporiser le traitement au bicarbonate de sodium.
La tombée du jour est le moment idéal pour éviter de brûler les feuilles.

 

Ce fameux « bicarbonate de soude » est un excellent désherbant pour terrasses,
allées de jardin, bordures.
C’est aussi un produit nettoyant.
N’hésitez pas à l’utiliser pour entretenir vos outils de jardin,
décrasser une bâche,
supprimer la mousse qui s’est installée sur le portail,
la balancelle ou le toit de l’abri de jardin.
Enfin sachez que le bicarbonate de sodium réduit l’acidité de la terre,
ce qui booste la floraison
, limite le développement des adventices – les mauvaises herbes – et permet de récolter de plus beaux légumes.